Devoir de protection : les zones les plus risquées en Afrique

Une enquête récente mettait en exergue qu’environ 220.000 d’expatriés français résidaient en Afrique en 2015. Et ce chiffre ne cesse d’augmenter.

Quelques pays de la région possèdent des risques importants, surtout en matière d’insécurité, mais ce n’est pas la même situation pour tous les pays. Ci-dessous, voici les risques potentiels de certains pays du continent.

Afrique du Sud

Ce pays détient un taux très élevé d’assassinats, de vols, de violations et d’autres délits violents.

Les statistiques de la police locale indiquent qu’en Afrique du Sud environ 50 personnes sont assassinées chaque jour. Heureusement, sur les dernières années, le taux d’homicides est en train de diminuer.

Algérie

Ce pays présente un risque très élevé lié au terrorisme et à l’instabilité politique. Les attaques visent particulièrement les étrangers des pays occidentaux, ils sont très fréquents dans la région sahélienne du pays.

Il faut éviter certaines zones du pays telles que wilayas, Bouira et Bejaïa, à l’est de la capitale et Blida et Medea à l’ouest. Il faut de même éviter le grand sud algérien, les frontières avec la Mauritanie, le Mali, le Niger et les déplacements dans des zones rurales et montagneuses.

Madagascar

Les risques que les expatriés peuvent rencontrer dans ce pays sont liés à la délinquance (agression, vol à la tire), mais ils sont mineurs en relation aux menaces d’autres pays de la région. C’est dans la capitale où l’on rencontre le plus de problèmes d’insécurité.

Mauritanie

Depuis quelques années, ce pays est la cible du terrorisme islamiste revendiqué de manière explicite par des groupes islamistes. L’activité terroriste est un problème croissant. Le Ministère des Affaires Étrangères suggère de rester dans les quartiers du centre.

Nigéria

Ce pays est celui qui a le plus d’attaques terroristes létales dans le monde. En effet, il est classé comme un pays à risques extrêmes. Il est déconseillé de se déplacer vers de nombreuses villes situées au sud-ouest du pays. Les risques d’enlèvements et d’assassinats sont très élevés.

Ces pays sont uniquement quelques exemples où il y a un grand nombre d’expatriés français. Il y a d’autres pays tels que le Soudan, la République démocratique du Congo et la Somalie où les expatriés ne sont pas toujours les bienvenus.

En cas de missions dans ces pays, il est vivement recommandé d’opter pour les services d’un professionnel de la sécurité des expatriés comme Lyon Risk Management. Celui-ci saura prévenir les risques et dispenser de nombreux conseils « vitaux ».

Ernest Auteur