Noa Khamallah parle des trottinettes électriques et l’écosystème de la mobilité urbaine

Dans quelle mesure nos villes européennes sont-elles prêtes à adopter les trottinettes électriques à grande échelle ? Fondateur de Charge, Noa Khamallah, lance le débat sur l’évolution de la mobilité urbaine.

Pourquoi l’engouement pour les trottinettes électriques?

L’essor des trottinettes électriques ces dernières années a engendré des succès inattendus dans le secteur des transports urbains. En fait, on dit que les trottinettes électriques sont la technologie de transport qui connaît la croissance la plus rapide de l’histoire. Dans les villes du monde entier, les trottinettes électriques font désormais partie intégrante des infrastructures de transport.

Selon Noa Khamallah, la micro-mobilité partagée est désormais disponible dans 626 villes, dans plus de 53 pays. Et les chiffres devraient augmenter à un rythme significatif. Les trottinettes électriques offrent aux villes de nombreux avantages, notamment une réduction de l’utilisation de la voiture, une diminution des embouteillages et une utilisation plus efficace du stationnement dans les espaces publics.

Réduire les émissions de carbone

Noa Khamallah explique : « Selon des chiffres récents du Parlement européen, le transport est responsable de près de 30 % des émissions totales de CO2 de l’UE. L’adoption généralisée des trottinettes électriques pourrait contribuer à réduire considérablement les émissions de CO2 en milieu urbain ».

Par exemple, selon l’entreprise de mobilité urbaine Lime, à Paris, les trottinettes électriques ont remplacé 1,2 million de trajets en voiture, ce qui a permis d’économiser plus de 330 tonnes de CO2. La société prévoit également qu’en augmentant l’adoption des trottinettes électriques, la ville pourrait économiser plus de 10 000 tonnes de CO2 d’ici 2030.

De même, un récent rapport publié par Ernst and Young a révélé que les initiatives combinées de trottinettes à Paris ont permis une réduction de 71 % des émissions mondiales depuis janvier 2019, les trottinettes à batterie interchangeable et les vélos électriques entraînant une réduction de 51 %.

Comment les villes peuvent soutenir la durabilité des trottinettes électriques?

Lorsqu’il s’agit d’adopter massivement les trottinettes électriques, les villes sont confrontées à plusieurs défis. La plupart d’entre elles ne disposent pas de l’infrastructure nécessaire pour soutenir les nouvelles options de micro-mobilité à l’échelle.

Ceci est problématique étant donné que la durabilité des trottinettes électriques dépend de l’accès du public.

La question de la sécurité

Les villes doivent être équipées pour faire face à la vitesse, à la visibilité limitée et à la taille des roues des trottinettes électriques sur les routes endommagées. De même, de nombreux trottoirs dans les villes européennes ne sont pas assez larges pour permettre le stationnement.

L’adoption des trottinettes électriques dans les villes repose également sur un changement de comportement en matière de mobilité. Pour exploiter le potentiel des trottinettes, les villes et les gouvernements doivent mettre en œuvre des politiques qui répondent à ces défis.

Solaine Auteur