Saut en parachute, comment ça se passe?

 

Le parachute est une des activités que bon nombre de personnes affirment vouloir faire au moins une fois dans leur vie, et pour cause ! Pour assouvir la curiosité de ceux-ci, nous avons réunis diverses informations pertinentes par rapport au saut en parachute.

La formation pour le saut

Il y a plusieurs choses à connaitre avant de faire son premier saut en parachute, comme les mesures de sécurité à prendre vis-à-vis des dangers qui vous guettent durant un saut de 4000 mètres. On vous apprend par exemple quelles sont les positions à adopter pendant le saut, à quel moment ouvrir le parachute, etc.

L’ensemble de ces informations vous sont données au cours d’une formation dispensée par un professionnel. Cette formation est une étape nécessaire à l’obtention d’un brevet en saut en parachute si plus tard vous le souhaitez.

Vous serez également soumis à différents tests médicaux ; en outre, il est fortement déconseillé aux personnes soumises à des troubles cardiovasculaires de pratiquer ce sport. En effet, il y a un risque qu’ils aient un malaise pendant le saut.

Le moment avant le saut

Une fois la formation terminée, vous pouvez envisager de prendre place dans un avion qui vous aidera à atteindre l’altitude nécessaire pour faire un saut en parachute. Il est important que vous disposiez de l’ensemble du matériel réglementaire, dont le but est d’assurer votre sécurité. Aussi bien la location de l’avion que celle du matériel nécessaire est à votre charge, et ceux-ci ne sont pas compris dans les frais de formation.

Comme il serait trop dangereux de vous laisser faire votre baptême de l’air tout seul, celui-ci se fera en tandem avec votre moniteur. C’est bien moins risqué dans la mesure où quelque chose tourne mal sans que vous soyez préparé. Lorsque l’altitude optimale est atteinte, on vous fait un dernier débriefing avant d’entamer le compte à rebours qui vous sépare du saut fatidique.

Pendant le saut

La peur est généralement ce qu’on ressent pendant les premières secondes d’un saut en parachute. Cependant, celle-ci est peu à peu remplacée par la montée d’adrénaline due au saut. En outre, il est fortement recommandé à ceux qui s’essaient à un saut en parachute pour la toute première fois de louer une caméra go pro pour filmer cette belle expérience. En effet, ce n’est pas tous les jours qu’on saute depuis un avion à 4000 mètres d’altitude, et vous souhaiterez sûrement avoir des images de l’évènement.

La formation aura nécessairement incluse les positions à adopter quand vous êtes dans le vide, qui vous permettront de vous déplacer pendant votre chute. C’est environ à une hauteur de 1300 mètres que vous aurez à ouvrir votre parachute, et d’ensuite redescendre tout doucement vers le sol. À ce moment, vous pourrez prendre le temps d’admirer le paysage ; votre altitude vous permettra d’admirer un spectacle que vous ne voyez pas souvent !

Après le saut

Généralement, on vous donne une attestation une fois que vous avez fait votre baptême de l’air. Vous pouvez choisir d’en rester là, ou bien d’envisager de faire d’autres sauts dans le futur. Une pratique fréquente du saut en parachute est faisable sur l’ensemble de la France, car il existe des centres dédiés à cela presque partout dans le pays. Si vous le souhaitez, vous pourrez approfondir votre formation jusqu’à recevoir un diplôme.

L’intérêt réside dans le fait que vous pouvez économiser les frais de formation au cours de vos sauts suivants. Vous pouvez suivre une telle formation auprès du centre même où vous avez fait votre premier saut. Par la suite, si vous disposez d’un diplôme, vos dépenses seront limitées à la location de l’avion et du matériel nécessaire à la pratique du saut en parachute.

Ernest Auteur