Médecine : les bienfaits de la vitamines K sur notre métabolisme

Les vitamines sont indispensables pour le bien-être de l’organisme, car ils apportent les nutriments nécessaires au bon fonctionnement des différentes cellules. La vitamine K qui joue un rôle important dans le corps humain. Le médecin Thomas Le Carrou parle de ses bienfaits sur notre métabolisme.

Vitamine K : qu’est-ce que c’est ?

Substance organique non calorique, la vitamine K intervient essentiellement dans la coagulation sanguine. De ce fait, elle regroupe plusieurs molécules qui l’aident dans ce sens.

Thomas Le Carrou, médecin çà Dinan souligne que la vitamine K est également très important pour le métabolisme car elle permet la fixation du calcium sur les os. À l’instar des vitamines A, D et E, la vitamine K est liposoluble. Par conséquent, elle peut être stockée dans la graisse.

Quel est le rôle de la vitamine K ?

Le rôle de la vitamine K dépend de son type rappelle Thomas Le Carrou. En effet, il en existe deux principales formes à savoir les vitamines K1 et K2. En effet, chaque forme de cette vitamine s’occupe d’un des deux rôles essentiels.

De façon spécifique, c’est la vitamine K1 qui s’occupe de la coagulation sanguine. Elle a des propriétés antihémorragiques. De façon plus explicite, la vitamine K1 déclenche l’action des protéines de la coagulation, et de ce fait, empêche les hémorragies.

La vitamine K2 quant à elle est en charge de la calcification des tissus. Elle permet de développer et de renforcer les différents os en favorisant la fixation du calcium. À travers son action, la vitamine K2 permet de prévenir ou de traiter l’ostéoporose. Elle prévient en outre les troubles cardiovasculaires.

Il existe une autre forme plus synthétique de la vitamine K. Il s’agit de la vitamine K3 que l’on retrouve généralement dans les médicaments. Toutefois, elle n’est plus vraiment utilisée ni commercialisée.

Quels sont les bienfaits de la vitamine K ?

La vitamine K est très importante pour le métabolisme humain. Outre ses propriétés de coagulation et de calcification, elle possède beaucoup d’autres bienfaits. Ceux-ci concernent généralement les nouveau-nés. En effet, la vitamine K est utilisée très tôt sur les nourrissons afin d’éliminer les risques d’hémorragies au cours de leurs premiers mois. Elle est donc utilisée en supplément à l’allaitement maternel. Cela permet aussi de solidifier le squelette des nourrissons.

Thomas Le Carrou explique où trouver la vitamine K

La vitamine K est dans une certaine proportion produite par l’organisme. En fait, ce sont les bactéries situées au niveau de l’intestin grêle qui la fournissent. Cependant, vous pouvez trouver ce type de vitamines dans certains aliments. Il y a par exemple : les épinards, les abricots, les asperges, les petits pois, la prune, le raisin, la poire, etc. Il est aussi possible de la trouver dans 

  • les huiles de canola,
  • de poisson
  • de soja,
  • le foie,
  • le fromage
  • le lait.

Voilà quelques-uns des aliments riches en vitamine K; explique Thomas Le Carrou.

En somme, la vitamine K est à plusieurs égards très importante pour l’organisme. Elle assure le fonctionnement de nombreuses cellules, en plus son utilisation n’entraîne pas vraiment d’effets indésirables. Néanmoins, il est nécessaire de consulter un médecin ou un pharmacien avant de l’utiliser. Ce dernier est plus à même de conseiller sur les doses à prendre.

Solaine Auteur